SOMLIT-Sète

OBJECTIFS

Un suivi de paramètres pertinents, d’un échantillonnage bimensuel, et de la mise en place d’une charte qualité, permet une approche multi-paramètres et multi-sites afin 1) d’examiner les changements des systèmes côtiers sur le long terme, et 2) de quantifier les influences de la variabilité climatique d’une part et anthropogénique d’autre part sur ces systèmes.


DESCRIPTION

Coordinateur scientifique national : Yann Leredde et Behzad Mostajir.
Maîtres d’oeuvre  : INSU-OSU OREME (Y. Leredde et B. Mostajir). Participants : Yann Leredde, Behzad Mostajir, Francesca Vidussi, Sébastien Mas, Remy Valdes, Solenn Soriano, Eric Berthebaud.
Maîtrise d’ouvrage : SNO-INSU et OSU-OREME.
Labellisation / Certification : Service d’Observation en Milieu Littoral est re-labellisé SNO 2020-24, et le site de Sète en mer est inclus dans le périmètre labellisé (nouveau site national en cours de construction).


INTERÊT SCIENTIFIQUE

Emprise géographique : Mer Méditerrannée en face de la ville de Sète.
Paramètres suivis : 1) avec ADCP et CTD : enregistrement à haute fréquence des paramètres de houle/courant, immersion, température, salinité, turbidité et oxygène dissous. Nous complèterons la CTD de capteurs de PAR et fluorescence.
2) Suivant le protocole SOMLIT tous les 15 jours seront réalisés des profils CTD (température, salinité, PAR et fluorescence) et seront complétés de prélèvements à la bouteille Niskin. En plus du pH mesuré à bord, 12 autres variables sont ensuite analysées en laboratoire à partir d’échantillons prélevés in-situ : O2, NH4, NO3, NO2, PO4, SIOH4, COP, NOP, MES, CHLA, δ15N, δ13C.


ACCÈS DONNÉES


Site Web


Site Web

MARBEC MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation, est une unité de recherche qui regroupe des personnels de 4 organismes : l’IRD, l’Ifremer, l’UM et le CNRS. Son objectif est l’étude de la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers à différents niveaux d’intégration, depuis les aspects moléculaires, individuels, populationnels et communautaires, et des usages de cette biodiversité par l’Homme. Nous rejoindre