REPHY

Réseau d’Observation et de Surveillance du Phytoplancton et de l’Hydrologie dans les eaux littorales

REPHY

Objectifs

Connaissance de la biomasse, de l’abondance et de la composition du phytoplancton marin des eaux côtières et lagunaires, ainsi que du contexte hydrologique afférent. Cette connaissance recouvre notamment celle de la distribution spatio-temporelle des différentes espèces phytoplanctoniques et de leur évolution, et le recensement des efflorescences exceptionnelles. L’acquisition simultanée de paramètres hydrologiques et physico-chimiques permet d’avoir les éléments pour comprendre l’activité biologique d’un écosystème côtier. Cet objectif principal se décline plus précisément selon les trois composantes du REPHY : observation, surveillance, sanitaire. Le REPHY contribue à la connaissance de l’impact des évolutions climatiques sur la biodiversité marine et participe à la surveillance de l’état écologique du milieu marin pour la DCE et la DCSMM.


DESCRIPTION

Coordinateur scientifique national : Ifremer.
Maîtres d’oeuvre : Ophélie Serais, Clarisse Hubert.
Maîtrise d’ouvrage : Ifremer.
Mots clés : réseau, observation, surveillance, littoral, phytoplancton, paramètres hydrologiques.
Labellisation / Certification : Certification ISO 9001.
Partenaires  : société P2A Développement, prestataire pour la réalisation d’une partie des prélèvements d’eau.
Financement : Ifremer, budget annuel Ifremer pour la région Occitanie.
Thèmes et pôles : Systèmes littoraux d’usages multiples.

INTERÊT SCIENTIFIQUE

Problématique scientifique : les enjeux prioritaires du REPHY sont : (i) d’analyser les réponses du phytoplancton aux changements environnementaux, (ii) de mieux connaître les niches écologiques et les habitats, (iii) de détecter les variations de phénologie, (iiii) de caractériser les traites et les groupes fonctionnels, de (iiiii) participer à l’évaluation de la qualité du milieu littoral au travers d’indicateurs (DCE, DCSMM).
Emprise géographique : littoral français. En Occitanie, littoral et lagunes.
Date et fréquence d’acquisition : Depuis 1984, bimensuelle à mensuelle selon les lieux.
Paramètres suivis : variables selon les lieux. Lieux OBS : flore phytoplanctonique totale (identification et dénombrement de l’ensemble des taxons reconnaissables au microscope optique), chlorophylle-a, T°, salinité, turbidité, O2 dissous, nutriments, et sur 1 lieu : pigments. Lieux Rephy Surveillance ou Sanitaire : phyto-flores indicatrices ou toxiques, en été : synthèse nano-pico-phyto.
Métrologie : Sonde de mesure de la température in situ raccordée à l’EIT-90 (EMT 1°C). Sonde de mesure de la salinité in situ raccordée au étalon IAPSO (EMT 1 PSU). Mesure de la turbidité raccordée aux étalons de formazine (EMT 10%). Thermoboutons raccordés annuellement aux étalons nationaux. Pipettes raccordées annuellement aux étalons nationaux et vérifiées semestriellement en interne. Masses étalons et balances raccordées annuellement aux étalons nationaux.

ACCÈS DONNÉES

Responsable : Ifremer (données bancarisées dans Quadrige2).
Site web : http://envlit.ifremer.fr/surveillance/phytoplancton_phycotoxines/
Accès aux données : Surval (http://www.ifremer.fr/surval2/)


Site Web


BDD


DOI

MARBEC MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation, est une unité de recherche qui regroupe des personnels de 4 organismes : l’IRD, l’Ifremer, l’UM et le CNRS. Son objectif est l’étude de la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers à différents niveaux d’intégration, depuis les aspects moléculaires, individuels, populationnels et communautaires, et des usages de cette biodiversité par l’Homme. Nous rejoindre