OBSVENTES (SIH-Ressources)

OBJECTIFS

Suivi des démographies des débarquements dans les principaux points de ventes (criées/ ports) du Golfe du Lion



DESCRIPTION

Coordination
  • Coordinateur scientifique : Joël VIGNEAU (IFREMER Port en Bessin)
  • Maître d'oeuvre : DPMA
  • Maîtrise d'ouvrage : Programme sous-traité par la DPMA au Bureau d'études EI
Partenariats

AMOA (Assistance à Maitrise d'OuvrAge): Ifremer / HMT Sète, (Blandine BRISSET, Isabelle CHERET, Angélique JADAUD, Norbert BILLET)

Thèmes et pôles impliqués
  • Individus, populations et habitats
  • Dynamique et fonctionnement des communautés
  • Pôle Observatoires
  • Pôle Expertise


INTERÊT SCIENTIFIQUE

Problématique scientifique

Les échantillonnages biologiques ont pour but de produire des structures en taille des captures des principales espèces commerciales pour les besoins des évaluations de stocks par les Organisations Régionales de Gestion des Pêches (ORGP) et autres instances scientifiques comme le CIEM (Conseil International pour l’Exploration de la Mer), conformément aux obligations internationales de l’Union et de ses États Membres, mais aussi nationales et régionales

Emprise géographique

Golfe du Lion (Geographical Sub Area 7)

Paramètres suivis

Structures en taille des apports commerciaux des principales espèces exploitées par la France, pour l'évaluation des stocks

Fréquence d'acquisition

Acquisitions trimestrielles de données en taille (depuis 2002 pour sardine, anchois, merlu, rougets, sole, baudroies, loup, daurade,etc...).
Dates d'acquisition : Depuis le début de la DCF puis DCMAP (2002, jusqu'à 2020), antérieurement collecte de données par l'IFREMER



MARBEC MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation, est une unité de recherche qui regroupe des personnels de 4 organismes : l’IRD, l’Ifremer, l’UM et le CNRS. Son objectif est l’étude de la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers à différents niveaux d’intégration, depuis les aspects moléculaires, individuels, populationnels et communautaires, et des usages de cette biodiversité par l’Homme. Nous rejoindre