Observation Observatoires et systèmes d’information

, par DEROLEZ Valerie, Jadaud Angelique

Représentantes : Valérie Derolez (Ifremer) et Angélique Jadaud (Ifremer)

En écologie, l’interaction observation-recherche se situe d’abord dans un cadre chronologique, dans lequel l’observation précède tout processus de recherche, dans la mesure où les phases de production de données issues de l’observation des milieux et de mesures de variation d’état, constituent un préalable à leur traitement et analyse.
L’UMR a en charge plusieurs missions d’observation pérennes, qui contribuent aux travaux de recherches et d’expertises sur l’état des écosystèmes littoraux et marins, la biodiversité marine et sur l’impact des activités humaines qui exploitent cette biodiversité.

Un total de 18 observatoires ou réseaux sont inscrits dans l’UMR (cf tableau descriptif ci-dessous : "Inventaire des observatoires MARBEC"). Onze d’entre eux sont coordonnés par l’unité. Pour les autres, l’UMR assure les missions de suivis mais la coordination est assurée en dehors de l’unité.

Certains observatoires sont détaillés dans des posters en ligne sur cette page (posters PELMED et MEDITS).

MARBEC MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation, est une unité de recherche qui regroupe des personnels de 4 organismes : l’IRD, l’Ifremer, l’UM et le CNRS. Son objectif est l’étude de la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers à différents niveaux d’intégration, depuis les aspects moléculaires, individuels, populationnels et communautaires, et des usages de cette biodiversité par l’Homme. Nous rejoindre