Soutenance d’HDR Fabrice Duponchelle, 02/03/2021, 14h00

Publié le :

Soutenance HDR
> Fabrice Duponchelle Chargé de Recherche IRD, École Doctorale 584 – GAIA, Université de Montpellier, MARDI 02 MARS 2021, 14h00

L’étude des stratégies de vie des poissons pour la gestion des pêches et la conservation

Résumé
La stratégie d’histoire de vie d’un organisme inclut des caractéristiques biologiques fondamentales, ou traits de vie, tels que son âge et sa taille de première reproduction, le nombre de cycles reproducteurs, sa fécondité, sa croissance, sa survie, l’effort de reproduction qu’il alloue à chaque ponte, etc. L’existence d’une espèce, son évolution et son maintien dans un milieu donné dépendent des stratégies d’histoire de vie mises en œuvre pour s’adapter aux contraintes environnementales qu’elle rencontre. En raison des intérêts économique et alimentaire majeurs qu’ils représentent, en particulier dans les régions tropicales, les poissons constituent un des maillons les plus exploités et menacés de la biodiversité aquatique et requièrent de fait une gestion appropriée, qui repose sur la connaissance précise des traits de vie des espèces. Dans cet exposé, je m’attacherai à illustrer les recherches que je mène, en collaboration avec les partenaires du Sud et les étudiants, sur les stratégies de vie des poissons et leur intérêt pour la gestion des espèces exploitées et leur conservation.

Jury :


Catherine Alliaume, Professeure à l’Université de Montpellier
Philippe Keith, Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle
Christine Argillier, Directrice de Recherche à l’INRAE


Eric Feuteun, Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle
Dominique Ponton, Directeur de Recherche à l’IRD

Tutelles MARBEC

Navigation

MARBEC MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation, est une unité de recherche qui regroupe des personnels de 4 organismes : l’IRD, l’Ifremer, l’UM et le CNRS. Son objectif est l’étude de la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers à différents niveaux d’intégration, depuis les aspects moléculaires, individuels, populationnels et communautaires, et des usages de cette biodiversité par l’Homme. Nous rejoindre