La diversité des poissons du Triangle de Corail révélée par l’ADN environnemental

Publié le :


Des chercheurs de l’IRD, de l’Université de Montpellier, de l’Institut indonésien des sciences (LIPI) et leurs partenaires ont étudié la biodiversité des poissons récifaux du Triangle de Corail grâce à l’ADN environnemental. Cette méthode, utilisée pour la première fois dans la région, révèle la diversité des espèces présentes, malgré une base de référence de code-barres ADN très fragmentaire. Ces résultats, publiés le 8 juillet dans Proceedings of the Royal Society B., ouvrent la voie à l’utilisation de cette technique dans les écosystèmes les plus riches en biodiversité et les moins étudiés de la planète. Communiqué de presse

PNG - 615.1 ko
© IRD - Gilles DiRaimondo / Lengguru

Référence : Juhel Jean-Baptiste, Utama Rizkie S., Marques Virginie, Vimono Indra B. , Sugeha Hagi Y., Kadarusman, Pouyaud Laurent, Dejean Tony, Mouillot David, Hocdé Régis. Accumulation curves of environmental DNA sequences predict coastal fish diversity in the Coral Triangle. Proceedings of the Royal Society B., 8 juillet 2020. https://royalsocietypublishing.org/doi/10.1098/rspb.2020.0248.

Voir en ligne : https://www.ird.fr/la-diversite-des...

Navigation

MARBEC MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation, est une unité de recherche qui regroupe des personnels de 4 organismes : l’IRD, l’Ifremer, l’UM et le CNRS. Son objectif est l’étude de la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers à différents niveaux d’intégration, depuis les aspects moléculaires, individuels, populationnels et communautaires, et des usages de cette biodiversité par l’Homme. Nous rejoindre