4mars 2021

Le Reco une organisation-frontière sur les changements climatiques en Occitanie

Par: Guillaume Simonet Coordonnateur du RECO Lieu:

Bannière des Jeudis


> Guillaume Simonet Coordonnateur du RECO, JEUDI 04 MARS 2021, 13h15 \ 14h00

Le RECO, une organisation-frontière sur les changements climatiques en Occitanie

PNG - 8 ko

L’accélération des changements climatiques oblige les territoires à se réorganiser, lesquels se heurtent à de nombreux freins organisationnels, techniques ou financiers au moment de la mise en place de stratégies d’adaptation à l’échelle locale. Face à ces constats, de nombreuses « organisations frontières » ont émergé à travers le monde (Ouranos au Québec ; UKCIP en Angleterre ; BC3 en Espagne…) afin de rapprocher les connaissances scientifiques des mécanismes décisionnels et faciliter l’opérationnalisation d’actions. Depuis 2017, l’Occitanie s’est dotée d’une telle initiative à travers le Réseau d’expertise sur les changements climatiques en Occitanie (RECO), formant une continuité régionale en la matière avec ses homologues Acclimaterra à l’ouest et le GREC-SUD à l’est. Ces structures ont comme missions principales de faciliter la mise en place d’adaptation en réponse aux impacts climatique observés et futurs à travers :
■ 1) le transfert des connaissances scientifiques,
■ 2) leur rôle d’interface entre acteurs et,
■ 3) un appui à la décision locale.
L’intervention propose de présenter le bilan des trois années d’existence du RECO, maturation marquée par le lancement de l’élaboration du 1er Cahier Régional Occitanie sur les Changements Climatiques en vue d’une publication au moment de la sortie du 6e rapport du GIEC à l’automne 2021.
Vidéo de la présentation :

prochainement
Jeudi 11 mars 2021 : Tom Horton (University d’Exeter, Penryn campus) “Evidence of increased occurrence of Atlantic Bluefin Tuna in waters off the UK and Ireland”

UMR MARBEC (IRD, Ifremer,Université de Montpellier, CNRS) ✆ 04 99 57 32 27 - 04 99 57 32 90 - 04 67 14 36 72 \ www.umr-marbec.fr

Navigation

MARBEC MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation, est une unité de recherche qui regroupe des personnels de 4 organismes : l’IRD, l’Ifremer, l’UM et le CNRS. Son objectif est l’étude de la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers à différents niveaux d’intégration, depuis les aspects moléculaires, individuels, populationnels et communautaires, et des usages de cette biodiversité par l’Homme. Nous rejoindre