27octobre 2016

Distribution des oiseaux en mer dans le cadre de stratégies collectives de recherche alimentaire

Par: Camille Assali Doctorante IRD Lieu: UMR MARBEC, Sète

Si le déploiement massif de matériel de suivi de trajectoires (GPS, GLS,…) a permis d’étudier les stratégies de recherche alimentaire des oiseaux marins à l’échelle individuelle (durée de trajets en mer, zones prospectées,…), peu est connu sur le contexte dans lequel s’opère leurs prises de décisions en mer. Ce contexte inclut notamment les indices de présence des proies, tels que le comportement d’autres oiseaux, de prédateurs de sub-surface, de bateaux.

En milieu tropical, les associations entre oiseaux, poissons prédateurs et mammifères marins pourraient être un accès primordial à la ressource pour beaucoup d’espèces d’oiseaux piscivores. Ces associations sont bien connues des pêcheurs (pêcherie thonière à la senne, ici), qui observent au radar le comportement des oiseaux dans un rayon de 30 km autour du bateau.

Par ailleurs, les oiseaux marins se rassemblent rapidement lorsqu’une ressource est repérée ou quand l’activité de prédateurs de sub-surface témoigne d’un événement de chasse sur un banc de proies, ce qui suggère un transfert rapide d’information parmi les individus, rendu possible par l’existence d’un « réseau de recherche alimentaire ».
Les observations d’un tel réseau restent néanmoins partielles car aucune information n’est disponible sur l’étendue en deux dimensions de ces structures, ni sur leur durée. Les images radar, collectées à bord des thoniers senneurs, permettent l’analyse des distributions des groupes d’oiseaux en vol tout autour du bateau, et peuvent ainsi potentiellement renseigner de telles caractéristiques.

Nous verrons la méthodologie déployée pour l’analyse des images radar, dans le but de décrire la structure de la distribution des oiseaux en mer, ainsi que les perspectives de tels travaux en lien avec le comportement de groupe des oiseaux et les caractéristiques océanographiques du milieu environnant.

Distribution des oiseaux en mer dans le cadre de stratégies collectives de recherche alimentaire

Navigation

MARBEC MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation, est une unité de recherche qui regroupe des personnels de 4 organismes : l’IRD, l’Ifremer, l’UM et le CNRS. Son objectif est l’étude de la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers à différents niveaux d’intégration, depuis les aspects moléculaires, individuels, populationnels et communautaires, et des usages de cette biodiversité par l’Homme. Nous rejoindre