Franck FERRATON

Informations


: 0467144571

Institut : CNRS

GRADE : ASIN

LIEU GEOGRAPHIQUE : MONTPELLIER





Pôles communs : Technique

BIOGRAPHIE :

Spécialité de recherche :

Utilisation, amélioration et développement d’outils pour l’étude de :

  • réseaux trophiques aquatiques
  • l’histoire environnementale (habitats et migrations) et des traits d’histoire de vie (condition, âge et taux de croissance) des poissons marins

Publications

2017

Sirot, C., et al. "elementr: An R package for reducing elemental data from LA-ICPMS analysis of biological calcified structures." Methods Ecol. Evol.. 8.12 (2017): 1659–1667.
bascule de visibilité
Tournois, J., et al. "Lagoon nurseries make a major contribution to adult populations of a highly prized coastal fish." Limnol. Oceanogr.. 62.3 (2017): 1219–1233.
bascule de visibilité

2015

Escalas, A., et al. "Spatial variations in dietary organic matter sources modulate the size and condition of fish juveniles in temperate lagoon nursery sites." Estuar. Coast. Shelf Sci.. 152 (2015): 78–90.
bascule de visibilité
Isnard, E., et al. "Getting a Good Start in Life? A Comparative Analysis of the Quality of Lagoons as Juvenile Habitats for the Gilthead Seabream Sparus aurata in the Gulf of Lions." Estuaries and Coasts (2015): 1–14.
bascule de visibilité

2013

Tournois, J., et al. "Temporal stability of otolith elemental fingerprints discriminates among lagoon nursery habitats." Estuarine Coastal and Shelf Science. 131 (2013): 182–193.
bascule de visibilité

2012

Villeger, S., et al. "Nutrient recycling by coastal macrofauna : intra- versus interspecific differences." Marine Ecology-Progress Series. 452 (2012): 297–303.
bascule de visibilité

MARBEC MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation, est une unité de recherche qui regroupe des personnels de 4 organismes : l’IRD, l’Ifremer, l’UM et le CNRS. Son objectif est l’étude de la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers à différents niveaux d’intégration, depuis les aspects moléculaires, individuels, populationnels et communautaires, et des usages de cette biodiversité par l’Homme. Nous rejoindre